top of page

Pourquoi on est fan de k-pop ?

Récemment, j'ai eu la chance d'être interviewée pour parler de la K-pop en France par les plus gros médias français : TF1 dans leur plus gros titre : Sept à Huit (2,86M de télé-spectateurs), France 2 pour le 13H15 de Laurent Delahousse (2,1M de télé-spectateurs), Madame Figaro et Le Monde. Ils m'ont tous posé la même question : Pourquoi êtes-vous fan de k-pop ?


Aujourd'hui, on a accès à tous les genres de musique du monde : de la pop thaï des années 50 à l'électro alternative scandinave, et pourtant... on choisit tous d'écouter ANTI-FRAGILE de LESSERAFIM ou OMG de New Jeans en boucle ! Mais c'est vrai ? Pourquoi sommes-nous fan de k-pop ?


Les éléments de réponses que j'apporte lorsque l'on me pose cette question me paraissent évidents, mais c'est étonnant car ça ne l'est pas aux yeux des médias français : la production audio-visuelle de la k-pop est à des années lumières de ce que nous produisons en France.


Prenons au départ la production visuelle. Lorsque je montre des clips de k-pop à des amis, un fait ressort souvent : tout est filmé en 4K. La k-pop est toujours filmé avec les meilleurs caméras et avec des budgets dignes des dernières campagnes de maisons de luxe. Pour avoir travaillé en production de publicités vidéos, je peux vous dire que le clip de Kill This Love de Blackpink a coûté plus cher qu'une des plus grosses campagnes sur le carré de soie Hermès.


Les budgets des clips sont faramineux mais les équipes de direction artistiques font aussi un travail impressionnant. On peut le remarquer avec les clips de New Jeans tels que HYPE BOY qui compte 4 différentes versions avec des story-lines et un montage qui mélange 2D et 3D. On le voit aussi avec les lieux de tournages : le clip de God's Menu qui finalement date un peu car il est sorti en 2020, est tourné sur un circuit de Formule 1. L'esthétique des clips de K-Pop est ce qui plaît le plus au public : un univers léché, travaillé, avec des transitions de couleurs, d'ambiance, une imagerie et un imaginaire qui transporte le spectateur. Une chose que l'on trouve très peu dans les clips de variété française qui sont souvent très terre à terre.


crédit : capture du clip de SHOOTING STAR de XG


Au delà des clips, dans la partie visuelle il y a bien sûr la danse. Dans tous les clips de k-pop il y a des chorégraphies plus ou moins difficiles à reproduire qui plaisent et qui donnent envie aux fans de les reproduire ou de danser avec leur chanteur préféré. La K-pop est un genre de musique dansant et qui a la particularité d'avoir des titres comme "main dancer" dans les groupes et bien sûr les fameux "dance break" dans chaque chanson. Le phénomène des groupes de coveristes est représentatif du succès de l'aspect danse de la k-pop. Partout dans le monde des groupes reproduisant les chorégraphies de leurs artistes préférés sortent des milliers de vidéos tous les ans.


crédit : mon groupe préféré de coveristes français IMPACT


On le voit avec le succès de la plateforme TikTok, aujourd'hui la danse est une forme d'expression et d'art intégrante à notre société. Les gens se passionnent pour les crews de danse partout dans le monde. En France on le voit avec Danse avec les Stars ou La France a un incroyable talent où de nombreuses compagnies de danse participent. En Corée ils ont même mis en avant les back danseurs des chanteurs avec des émissions tels que STREET WOMEN FIGHTER et STREET MEN FIGHTER sur Mnet.


Au delà de cet aspect visuel très attrayant, la K-pop est bien sûr un genre de musique très large. Aujourd'hui on parle de K-pop pour désigner tout un vaste type de sonorités chantées en coréen. Si on prend deux chansons côte à côte par exemple Peach de IU, une balade très printanière et Guerilla de ATEEZ une chanson avec un rap très présent et des basses fortes et lourdes et les deux chansons sont considérées comme de la k-pop. La k-pop est un genre musical tellement divers que tout le monde peut trouver son compte : r'n'b, rock, électro, jazz, reggaeton, pop, pop-rock, disco, funk... on retrouve de tout.


Il y a tellement de groupes et de chansons qui sortent tous les mois qu'il est facile de trouver quelque chose qui nous plaît dans ce vivier. En plus de cela, une chose que je réponds souvent lorsque l'on me demande pourquoi j'aime la k-pop plus que la variété française, je dis souvent que la production musicale est de bien meilleure qualité.


Cela fait depuis 2008 que je suis fan de ce genre de musique et je ne me suis jamais attelée à expliquer longuement les raisons de mon amour pour ce genre musical. Puis, il y a quelques jours, lors d'une énième écoute d'une de mes chansons préférées, NEVER produite par Hui, une chanson mélancolique avec deux top mélodies, de l'acapella, du silence, des high notes du futur et une rythmique endiablée à chaque refrain je me suis dit qu'il était temps que j'explique ma passion pour la production musicale de la k-pop. La performance de cette chanson a 28 millions de vues, j'en ai toujours des frissons même 6 ans après.

Les chansons de k-pop, par essence, ont des constructions bien plus compliquées que les chansons de variétés françaises : en plus du classique deux couplets, deux pré-refrain et un refrain on a souvent plusieurs mélodies, plusieurs rythmiques, plusieurs types de basses, des silences, de l'acapella, un bridge qui sort de l'espace, un dance break et même plus récemment des mash-up de chansons. Les exemples les plus parlant : Next Level d'AESPA et O.O de NMIXX. On peut ne pas aimer ce genre de musique mais il faut avouer qu'on ne s'ennuie jamais en écoutant ces productions musicales.


Une chose est certaine, les chansons de k-pop sont faites pour être addictives et créer un état euphorique auprès de l'auditeur. Je pense à la folie de Gee en 2009 ou de Love Dive de IVE et Hype Boy plus récemment. Hype Boy a vraiment été une déferlante dans le monde entier, battant le record de stream en Corée du Sud que Dynamite avait établi. Tout comme les deux chansons précédentes, Dynamite est une chanson qui est positive et pleine de joie et surtout qui donnait le moral aux gens dans un moment de crise comme la covid-19. Dans les temps crises que l'on vit actuellement, la k-pop est une vraie échappatoire pour les fans, un peu comme l'a été I Gotta Feeling des BLACK EYE PEAS et David Guetta en 2009 après la crise financière de 2008.


Au delà de ça, le fait que la k-pop est un genre constitué principalement de groupe donne plus de couleurs aux chansons : plusieurs tonalités de voix, des rythmiques différentes entre le main vocal et le rappeur mais aussi des harmonies différentes. Je pense surtout aux chansons de la SM dont les refrains sont souvent chantés à l'unisson par les membres comme dans Favorite de NCT 127.


Enfin, une des raisons principales pour laquelle je pense que nous sommes fans de k-pop, au-delà de la qualité immense des chansons et des clips c'est bien sûr les membres des groupes. Découvrir chacun des membres, leurs particularités, leurs personnalités, choisir un bias, apprécier son talent en chant, en danse ou en rap. Cela fait partie d'un des plus grands plaisirs que la k-pop a offrir et c'est ce qui fait la force de ce genre de musique aujourd'hui.


La prochaine fois qu'on vous demandera "mais pourquoi t'écoutes ce genre de musique ? " vous saurez quoi répondre !


Et vous, pourquoi vous écoutez de la k-pop ?


Par Savannah Truong


464 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page