Rechercher

Wonho : un artiste qui a su renaître de ses cendres

Dernière mise à jour : 4 mars

Salutations les Kickers ! Si vous avez pour habitude de vous tenir informé(s) des différents comebacks de chaque mois, vous n'êtes certainement pas passé(s) à côté des sorties de Wonho ! Comptant parmi ces artistes qui ont vu leur carrière dégringoler pour x raisons, il fait aussi partie de ceux qui ont su se reconstruire, plus fort et plus solide que jamais. Dans ce nouvel article, on va s'intéresser à son parcours, les obstacles qu'il a rencontré, sa résurgence ainsi que son identité en tant qu'artiste. Mais puisque certains d'entre vous ne le connaissent peut-être pas, commençons par le commencement !


/!\ petit disclaimer avant de commencer, l'article ne se veut en aucun cas faire la biographie de Wonho ou de Monsta X, et il n'a pas non plus pour but de minimiser son travail au sein de Monsta X ou certaines périodes importantes de la vie de Wonho telles que sa lutte pour prouver son innocence face à la justice, son hiatus ou encore le combat des MonBeBe pour le faire revenir dans le groupe. Les passages qui traitent de ces choses là sont volontairement avares en détails, puisque que le but de l'article est de nous concentrer sur la renaissance de Wonho en tant qu'artistes, et l'identité qu'il transmet à ses œuvres. Aussi, la réflexion quant à son nouveau départ en tant que soloiste n'engage que moi, et vous êtes parfaitement libres de ne pas partager cet opinion qui est entièrement subjectif.


Qui est Wonho ?

Crédit photo : Starship Entertainment, 2019


Sa jeunesse, ses premiers pas


Wonho ou Lee Ho Seok de son nom réel, né en 1993. Il connait une jeunesse plutôt classique jusqu'à se faire connaître en tant que "ulzzang", ce qui signifie qu'il s'est fait connaître sur la toile grâce à son physique.

Sa popularité a d'ailleurs tiré profit de sa relation avec Seo Ji Hye, autre ulzzang et l'une des plus connues de Corée du Sud. Alors qu'il est âgé de 17 ans, il débute une première fois en tant que musicien sous le nom de Shino au sein du groupe NUBOYZ. Le groupe est connu pour avoir été le premier et unique groupe formé par Starship X, filière de Starship Entertainment. Le groupe se séparera moins d'un an après ses début puisque trois de ses membres à savoir Wonho, Jooheoney et Shownu débuteront au sein de Monsta X, et c'est d'ailleurs là que notre histoire prend un tout autre tournant !



Wonho et Monsta X

Crédit photo : Starship Entertainment, 2015, Monsta X album 'Trepass'


C'est donc en 2015 après la dissolution de NUBOYZ et suite à l'émission Survival "No Mercy" que le groupe Monsta X est formé. Dans ses rangs, 7 membres dont notre protagoniste du jour.

Un début qui n'est pas sans rappeler des concepts comme ceux de B.A.P, par exemple. Une identité de "mauvais garçons" sur la route de la fleur de l'âge et une chanson qui se veut imposante voir agressive, de quoi se faire remarquer et attirer une ribambelle de nouveau fans ! Surtout quand on sait que Monsta X était le premier boygroup de Starship Ent après Boyfriend, c'est donc un renouveau total pour l'agence, et clairement l'un des facteurs qui explique le succès du groupe.

Wonho semble faire partie des membres qui s'intègrent le mieux aux concepts du groupe, mais pour autant, son âme d'artiste s'est-elle toujours pleinement épanouie dans les productions de Monsta X ? C'est une question à laquelle on répondra un peu plus tard...

En effet, si on s'intéresse à la discographie du groupe et plus précisément aux crédits des différents morceaux et albums, on peut remarquer une implication minime mais notable de Wonho dans l'écriture et dans la composition de certaines productions. Mais avant de nous étaler sur le sujet, voyons la route des six autres membres et de Hoseok se séparant...


Après la sortie de 'Follow', Wonho devient le personnage principal d'une histoire qui va faire scandale en Corée du Sud. Wonho est accusé d'avoir acheté et consommé de la drogue... Bien qu'il ait vite été innocenté juridiquement parlant, ces accusations n'ont clairement pas ravis le public, d'autant plus que la drogue est particulièrement mal vue en Corée du Sud. Ceci entraînera son départ de Monsta X, et de Starship.

On verra d'ailleurs des fans du groupe protester de différentes manières, soutenant l'artiste et implorant l'agence de lui rendre sa place au sein du groupe. Des images très touchantes qui montrent bien que Wonho a toujours eu sa place dans le cœur des Monbebe.


La renaissance de Wonho


Crédit photo : Highline Entertainement, 2020, Wonho pre-release 'Losing You'



Son nouveau départ comme soloist


L'année qui suit celle de son départ, en 2020 donc, notre chanteur signe chez Highline Entertainment et annonce qu'il compte continuer sa carrière en tant qu'artiste solo.

C'est en août de cette fameuse année qu'il révèle une chanson de pré-début, 'Losing You'. Pour la petite histoire, quand cette chanson est sortie j'avais beaucoup d'aprioris sur ce que pourrait produire Wonho, et j'ai été très agréablement surpris par la chaleur de la chanson, par la beauté de son texte et par l'ambiance générale de la chanson. C'est un point qu'on verra un peu plus tard, mais cette chanson se démarquait énormément de ce qu'il avait produit pour Monsta X, ça semblait être le "vrai" Wonho derrière cette œuvre.


En plus de proposer un style complétement différent de ce qu'il faisait avec son groupe, il semble s'être énormément amélioré pour ce qui est de la performance. Dans les prestations de Monsta X, Wonho était très instable et très imprécis pour ce qui était du chant, il présentait une technique qui n'était pas toujours optimale. Cela s'entendait parfois dans les versions studio, et même dans l'audio de 'Losing You', on peut entendre très clairement des problèmes de puissance et d'appogiatures, entre autres.



Le vrai artiste en Wonho

Pour ce qui est de ses solos, Wonho est impliqué dans toutes ses productions. Que ce soit pour l'écriture, la réflexion ou la composition, il ne travaille pas seul, mais il a lui même dit lors d'un interview avec Showbiz Cheat Sheet être le principal décisionnaire des idées exploitées dans ses productions. Il parle de ce rôle comme étant stressant mais gratifiant, et porteur d'une bien plus grande liberté artistique. En apparence, il semble produire de la musique assez classique en utilisant des codes qu'on a déjà vu partout, mais calomnies ! En effet, Wonho s'est révélé être un Outsider. Un "Outsider" dans le monde de la musique, c'est quelqu'un qui a appris la musique par lui même, et généralement leurs idées et leurs productions se rapprochent beaucoup de la musique expérimentale. On leur doit souvent des sonorités souvent très particulières et inhabituelles. Dans la K-Pop, on pourrait citer des Outsider connus comme Hyunsik de BTOB, B.I ou encore Bang Chan de Stray Kids.

'Devil' est le meilleur exemple possible dans son cas. Vous en conviendrez, cette chanson regorge de sonorités difficilement identifiables, inhabituelles ou encore "bizarres"... Et notez le mot "bizarre" n'est nullement péjoratif dans ce cas. Je vous invite très fortement à vous isoler de tout bruit, à écouter cette chanson avec une bonne paire d'écouteurs ou un bon casque, et à tenter d'en apprécier les subtilités. Wonho a de très bonnes idées, et il les exploitent à la perfection. Le départ de Monsta X de Wonho lui a permis de se révéler en tant qu'artiste, et de laisser son art et son talent s'exprimer pleinement. Son cas ouvre le débat quant au fait de considérer automatiquement un idol comme un "artiste". Si la musique expérimentale ou d'Outsider vous intrigue, je vous invite à vous intéresser à des artistes comme Joji, Jflow, The Big Blind ou encore les deux grands maîtres, Kenshi Yonezu et The Caretaker.



Voilà qui conclut notre article sur Wonho, le parfait exemple de l'artiste libéré. J'espère que vous avez aimé lire ceci que vous soyez l'un de ses fans ou non ! Personnellement, je suis devenu fan assez récemment en prenant du temps pour analyser et savourer ses morceaux. C'est en me rendant compte de l'intelligence de ses œuvres que j'ai su les apprécier et que j'ai appris à le considérer comme l'un de mes artistes préférés. Et c'était aussi un excellent prétexte pour vous parler des outsider et de leur musique ! Je vous retrouve très prochainement pour parler d'un groupe qui mérite le coup d'œil, et d'ici là comme d'habitude je vous souhaite de vous porter au mieux, en vous remerciant encore une fois de m'avoir consacré de votre temps.








516 vues2 commentaires