Rechercher
  • Ma Noya

Park Hyo Shin: l'idole de vos idols.

Salutations chers Kickers ! C'est avec un grand plaisir qu'aujourd'hui je vous propose une nouvelle présentation d'artiste et le moins qu'on puisse dire c'est qu'on s'attaque aujourd'hui à un gros morceau de l'histoire musicale de la Corée ! Aujourd'hui on parle du grand Park Hyo Shin, celui qui a réinventé tout un genre de la musique Coréenne !


crédit photo: Jellyfish Entertainment, 2014

Cette introduction à un artiste est un peu particulière puisqu'elle sera divisé en plusieurs sous partie mais surtout en deux partie majeures. La première sera consacré à sa vie et à sa carrière, tandis que la deuxième sera consacrée à sa grande influence dans le domaine de la musique en Corée.


Qui est-il ? Sa vie, Sa carrière


La naissance du prodige


C'est en l'an 1981 et plus précisément le 1er septembre de cette année que voit le jour un certain Park Hyo Shin... Et encore une fois, personne ne se doute qu'un génie dont l'éveil ne fait que tarder vient de naitre. Bien avant d'être l'artiste influent qu'on connait aujourd'hui, étant le fils de deux restaurateurs il connait un début de vie tout ce qu'il y a de plus simple et grandira sous la tutelle de parents aimant et encourageants. C'est dès sa pré-adolescence qu'il se découvre un fort intérêt pour le chant et tout particulièrement pour un style bien particulier, la ballade ! Alors qu'il est âgé de 15 ans seulement, Park fera la fierté de ses parents puisque ce dernier fait connaitre leur restaurent à travers toute la ville puisqu'il avait pour coutume de chanter des chansons de ballade et de trot le soir pour divertir les clients. Et le moins qu'on puisse dire c'est que plus qu'un divertissement, il devient rapidement une véritable attraction connue du district de Yesan ou il grandira, attirant en masse la clientèle et comptant parmi eux beaucoup de producteurs à la recherche d'un nouveau prodige à prendre sous leur aile. Sous les conseils de son meilleur ami de l'époque que notre mélomane du jour entre dans ce qu'on pourrait appeler le "Serious Business" en s'engageant dans toujours plus de concours mais aussi dans de réelles auditions ayant pour but de trouver et de former le prochain artiste à succès du pays. Et c'est là que tout commence réellement !


La naissance de l'artiste


Très vite son talent et son unicité payent, puisque sans trop d'effort il réussi chacune des auditions auxquelles il participe et rejoins une agence dont il a toujours tu le nom en raison de conflits lié à sa période de pré-début. En effet, cet agence a tenté à plusieurs reprise d'arnaquer leur nouvelle recrue en exigeants des sommes d'argents pour des raisons ridicules ou encore en tentant d'inclure dans leur contrat des closes avantageuses pour l'agence tel qu'une participation de la famille de Park pour la production et la promotion de ses albums, ou par exemple une autre close donnant le droit à l'agence de ne pas rémunérer l'artiste pendant une certaine période suivant ses débuts. Et même si ce genre de magouilles était monnaie courante à l'époque, Park décide de ne pas céder et de tout simplement aller vers une des agences qui lui avait répondu favorablement. Il commence donc sa carrière sous le label Sinchon Music Studio avec qui il signe un contrat honnête et qui convient aux deux parties.


Et c'est donc le 30 Novembre de l'an 1999 que Park Hyo Shin révèle son premier album, 'Things I Can Not Do For You' ou '해줄수 없는 일' de son nom original. Dès ces débuts, il rencontre un certain succès notamment avec les chanson 'Fool' et 'Things I Can Not Do For You' que je vous propose d'ailleurs d'écouter !

Si le style de la ballade est un style qui promet presque obligatoirement un certain succès à l'époque, il doit aussi son succès à sa voix unique et inhabituelle pour l'époque qui brise la frontière entre le rauque et la douceur tout en jouissant d'un vibrato particulier et lui aussi très étonnant en 99.


En 2000 donc l'année qui suit celle de ses débuts, il gagne encore en popularité puisqu'il apparait aux côtés de la légendaire chanteuse coréenne Lee So Ra dans l'émission qu'elle tenait à l'époque, en raison du succès inattendu de son premier album qui s'inscrit dans le top 15 des albums les plus vendus de cette année en Corée du Sud quelques mois seulement après sa sortie. Un record complètement fou pour un artiste à peine majeur à ce moment qui débute à peine. Le public Coréen lui prédit donc une carrière rapidement prospère et à raison puisqu'en 2001, son deuxième album 'Second Story' rencontre un encore plus grand succès et voit l'une de ses tracks à savoir 'Yearning' battre un certain nombre de records à nouveau.

C'est encore l'année suivante en 2002 donc qui voit un succès absolue lui tomber dessus suite à la sortie de son album le plus prospère même à l'heure actuelle, j'ai nommé 'Time Honored Voice'. Cet album sera là encore, vendu à près d'un demi million d'exemplaires, et il contient LA chanson à laquelle n'importe quel fan de Park Hyo Shin pense quand son nom est évoqué, la légendaire track 'Good Person'. Cette chanson est vue comme un véritable chef d'œuvre en Corée du Sud et elle a permis à son interprète et créateur d'être si je ne m'abuse, le premier chanteur de ballade à réussir un perfect all kill dans les chartes de L'inkigayo et il est également le premier artiste du genre à être resté près de trois semaines en première place du classement ! Cette chanson si populaire la voici, bonne écoute !

Après ça, il enchaine les performances à succès et les apparitions dans différents shows jusqu'à l'année 2005, ou sa carrière connait un grand tournant....


2005, le succès s'étend


En 2005, il est déjà un artiste à succès qui inspire le respect du publique et d'autres artistes pour sa carrière toujours plus florissante et l'affection pour sa personnalité qui a également séduit son auditoire. Et si ce succès est déjà épatant pour un si jeune artiste, il va encore frapper un grand coup avec celle fois si une seule chanson. Je ne vous en ai jamais parlé puisqu'il s'agit d'une artiste Japonaise sans rapport avec la Kpop, mais en 2003, la divine Mika Nakashima sort une chanson nommée 'Yuki No Hana' qui connaîtra directement un succès monstre dans toute l'Asie et jusqu'en Europe. Et si nombreuse sont les reprises de cette chanson, c'est bien celle de notre protagoniste du jour qui va enflammer le publique de toute l'Asie et qui fera connaitre son nom à travers le continent. En effet sa reprise nommée sobrement 'Snow Flower' (qui est la traduction littérale du titre original puisque "Yuki No Han" signifie littéralement la fleure de neige) lui vaudra une reconnaissance colossale en Asie et tout particulièrement au Japon.


Après ça encore une fois, Park connait des années à succès mais sur lesquels je n'ai pas grand chose à dire jusqu'en 2008 ou il rejoint une agence que vous connaissez surement, à savoir Jellyfish Entertainment que la plus part des fan de Kpop d'aujourd'hui connaissent pour des groupes comme VIXX, Verivery ou encore Gugudan. Et d'ailleurs petite anecdote, c'est à Park Hyo Shin qu'on doit la hype qu'il y a eu aux débuts de VIXX puisque c'est lui qui a introduit le groupe sur scène durant l'un des concerts de l'agence. ainsi le groupe a pu bénéficier avant même leur début d'un certain intérêt surtout de la part de jeunes filles/femmes qui représentent depuis ses débuts une grosse partie de la fanbase de Park Hyo Shin.


Après avoir exécuté son service militaire, c'est sous Jellyfish qu'il connaitra un autre de ses plus grands succès à savoir la chanson 'Wildflower' que vous avez surement déjà entendu même sans la connaitre puisqu'elle a été reprise par bon nombre d'idol comme par exemple Kei de Lovelyz, Kyuhyun de Super Junior ou encore Forestella.

Cette chanson représente parfaitement son style car elle exploite à merveille chacun des points avec lesquels Park a progressivement inventé son propre style de ballade... Et de fait, elle me permet également de faire la transition vers le deuxième grand thème de cet article, à savoir l'importance qu'il a dans l'industrie de la musiq