top of page
  • Photo du rédacteurMa Noya

Quelles sont les meilleures sorties K-Pop de l'année 2022 ?

Dernière mise à jour : 20 janv. 2023

Salutations chers Kickers !


2022 voit sa fin approcher à grand pas, et puisque cette année fût généreuse en comeback, il serait dommage de la quitter sans un petit retour sur ce qu'elle nous a offert de mieux !

Dans cet article nous allons nous pencher sur les meilleurs sorties de cette année, en divisant le tout en plusieurs catégories. Vous devez vous demander quelle est ma légitimité à établir une telle liste et c'est tout à fait normal. Ne vous inquiétez pas ! Vous ne lisez pas là l'avis d'un fan biaisé par ses artistes favoris, mais bien l'analyse d'un connaisseur en musique qui a mis un point d'honneur à écouter absolument tout ce qui a pu sortir en 2022. Je vous expliquerai évidemment mon raisonnement pour chaque œuvre qu'on traitera, et je vous promets de ne pas tomber dans un jargon trop technique, le but étant que cet article soit accessible à tous !



Quels sont les meilleurs EP de cette année ?


On va commencer par traiter des meilleurs EPs de de 2022. Pour ceux qui ne le savent pas, un "EP" c'est en fait ce que les agences appellent des "mini-album". Il faut dire que ce dernier terme est plus vendeur. On ne va pas s'embêter avec l'ordre chronologique, ce qu'on veut avant tout, c'est la liste la plus objective possible !



New Jeans - 'New Jeans'

crédit photo : ADOR Entertainment, 2022


Pour de bonnes et de moins bonnes raisons, New Jeans est incontestablement un des nouveaux groupes ayant le plus fait parler cette année. Nous ne sommes cependant pas là pour parler des controverses autour du groupe, mais bien des qualités de sa musique !

C'est le 21 juillet que sortira 'Attention', leur première chanson. Un peu plus d'une semaine plus tard, c'est leur premier EP qui sera révélé, et le succès sera imminent. Et pour cause ! les chansons sont innovantes et utilisent des sonorités qui dénotent clairement de ce que proposent les autres girlgroups actuels. Tout ça grâce à une production parfaite, qui suit tout au long de l'EP, une ligne directrice bien précise.

Le tout bénéficiant d'un mastering irréprochabe, le "mastering" étant l'étape finale de la création d'une chanson. Cela consiste à faire en sorte que les sons s'entremêlent bien, que leur volume soit parfaitement réglé : en bref, cela aide à harmoniser les différents éléments de la musique pour faire simple. Et cette qualité de postproduction, on la doit notamment à des gens tels que Tony Maserati, surtout connu pour ses travaux avec Beyoncé ou Selena Gomez, David K. Yonghyun qui lui est très familier avec la K-pop puisqu'on lui connait de nombreuses participations aux chansons de Stray Kids, TWICE ou encore Itzy, et enfin 250 qui est également connu dans le milieu puisqu'il a travaillé avec NCT 127, BTS ou bien BoA.


Les quatre chansons de 'New Jeans' s'enchainement vraiment bien, et forment un ensemble très cohérent et même organique qu'on prend plaisir à écouter. Le véritable coup de génie derrière tout ça, c'est d'avoir réussi à complétement réinventer les codes de la musique commercial et de les avoir mêler à des codes plus originaux, parfois à la limite de l'expérimental. C'est donc un coup de maître sur le plan technique et commercial, et ce seul exploit suffit à classer cet EP parmi l'un des meilleurs de cette dernière décennie, sans exagération aucune.



Monsta X - 'SHAPE OF LOVE'

crédit photo : Starship Entertainment, 2022


Qu'on aime ou pas Monsta X, on ne peut pas leur enlever qu'en terme de qualité de production, rares sont ceux sont qui font mieux qu'eux dans l'industrie K-Pop. Et 'Shape Of Love' ne fait pas exception, en proposant six chansons excellentes qui de plus, s'accordent parfaitement.

La title 'Love' s'inscrit clairement dans le panthéon des meilleures chansons sorties cette année, et pour moi -qui à la base- ne suis pas un grand fan du groupe, c'était une excellente surprise. Cette chanson on la doit en grande partie au membre Joohoney qui a dirigé la production, la composition, l'écriture et l'arrangement. Pour l'épauler, on retrouve Ye-Yo! en co-producteur, connu pour ses nombreux travaux avec Monsta X ainsi que d'autres artistes comme Just B ou Bang Yongguk, pour ne citer qu'eux. Et on note aussi une participation de I.M pour l'écriture.


Une fine équipe donc, à laquelle s'ajoute trois compositeurs de talent, à savoir Laser et Brother Su, tous deux connus pour avoir déjà travaillé avec Monsta X, ainsi que RYODO à qui on doit plusieurs chansons de The Boyz, Wanna One et j'en passe.

Comme l'indique le nom de l'EP, il explore les différentes formes de l'amour en proposant notamment des chansons comme 'AND' cette fois-ci produite par I.M, YOONSEOK et WOOKI. Cette piste saura poser un ton plus calme et plus apte à titiller la corde sensible de l'auditeur, et ça sans s'émanciper de ce petit quelque chose qui fait l'authenticité des chansons de Monsta X.


Globalement 'Shape Of Love' est donc un EP très complet et jouie d'une qualité rare cette année dans l'industrie. On ne parle ici que de deux de ses chansons, mais je vous invite bien évidemment à écouter l'EP dans son entièreté, vous ne le regretterez pas ! À cela s'ajoute à sa qualité une parfaite exploitation de la voix des membres, et en disant je pense surtout à I.M et Joohoney qui montreront une nouvelle fois leur talent de vocaliste, et les émotions avec lesquelles ils sont capables de chanter.


Le Sserafim - 'FEARLESS'

crédit photo : Source Music, 2022


Bien évidemment, je ne pouvais pas vous parler des meilleurs EPs de cette année sans revenir sur les débuts glorieux de Le Sserafim. C'est en mai 2022 que le groupe sortira un premier mini-album intitulé 'FEARLESS', qui connaitra un franc succès, et à raison.

Dans une ère où la plupart des groupes féminins proposent des concepts simples et colorés, construits sur des sonorités claires et parfois à la limite de l'enfantin, Le Sserafim est arrivé pour casser les codes, avec un concept beaucoup plus sérieux et mature, misant sur des musiques plus sombres et épurées. Et la title 'Fearless' illustre parfaitement mes propos. On doit ce chef-d'œuvre au collectif 13 qui sont clairement l'un des meilleurs groupes de producteurs et compositeurs de Corée du Sud. On les connait notamment pour leur remarquables travaux avec Block B, Taeyeon ou encore Wanna One.


Ils auront assuré la production de tout l'EP, se faisant aider par de nombreux compositeurs comme par exemple Suprem Boi que les fans de BTS connaissent bien, Emmy Kasai pour qui ce sera les premiers travaux en tant que compositrice, et enfin mon préféré de la bande, Jung Jin Woo, dans un premier temps pour sa carrière solo et au sein du groupe PLT, et ensuite pour avoir composé pour des artistes tels que Baekhyun de EXO, The Boyz ou encore TXT.

Autre piste qui représente à merveille le style de Le Sserafim, c'est 'The Great Mermaid'. Avec un rythme bien plus soutenu et plus fort, elle donne un véritable coup de fouet à l'EP sans pour autant faire tâche. On note aussi une participation des membres Chaewon et Yunjin notamment pour la création de la chanson 'Blue Flame'.


Autre point sur lequel cet EP brille plus que les autres de cette année, c'est pour son introduction. Une bonne piste d'introduction est censée poser le ton de ce qui va suivre, et se doit donc d'être une bonne mise en bouche, pour montrer à l'auditeur à quoi s'attendre.

Ce qui ne veut évidemment pas dire qu'un EP ou album sans intro perd des points, c'est un bonus à double tranchant qui peut soit servir le rythme et la cohérence (donc être un apport qualitatif pour l'œuvre), soit une track sans grand intérêt qui rallonge inutilement l'écoute, et qui dans ce cas porte préjudice à la qualité. Et dans ce cas là, c'est une réussite totale. Car en plus d'être un atout en tant que musique de l'EP, 'The World Is My Oyster' colle parfaitement au concept du groupe, et renforce son identité.


C'est donc un début exemplaire qui s'inscrit de loin parmi les meilleurs qu'ait connu la K-pop. Un concept fort, une direction artistique splendide et une qualité de production difficilement égalable, voici Le Sserafim.



Ateez - 'THE WORLD EP.1 : MOVEMENT'

crédit photo : KQ Entertainment, 2022


S'il y a bien un groupe masculin qui a brillé cette année, c'est Ateez ! Deux tournées mondiales dont une première au succès historique, un comeback Japonais, et surtout cet EP qui aura été l'un des meilleurs parmi les meilleurs de l'année. La title 'Guerilla' aura particulièrement fait parler d'elle, et deviendra l'un des plus gros succès du groupe.

Une chanson incroyablement réussie, qui possède absolument toutes les qualités qu'on puisse chercher dans une œuvre de ce style. J'insiste vraiment sur ce point, sur le plan technique, 'Guerilla' est de très loin une des meilleures chansons de ces dernières années, et pas seulement pour la K-pop. Elle a un rythme surpuissant et sublimement maitrisé, qui sait ralentir sans pour autant faiblir quand il le faut pour laisser l'auditeur respirer et pour épurer la chanson. Une variété instrumentale excellente qui passe par une production purement numérique par ordinateur donc, en allant à une session band digne des meilleurs groupes de rock de Corée du Sud, tout ça avec une transition parfaite et fluide au possible. Le tout embelli par un mixage et un arrangement irréprochables. C'est simple, il n'y a pas un point sur lequel 'Guerilla' ne se place pas comme meilleure chanson K-pop cette année.


Ce chef-d'œuvre on le doit à une dream team digne des Avengers. EDEN que vous connaissez pour ses nombreux travaux avec Ateez et a qui on doit d'autre d'autres merveilles comme 'Winter Flower' de Younha et RM ou 'Pray (I'll Be Your Man)' de BTOB, Maddox connu pour sa voix enchanteresse et pour avoir produit pour Ateez et Dreamcatcher, LEEZ, Ollounder et BUDDY eux aussi fidèles compositeurs de ces deux mêmes groupes. Une équipe d'élite donc qu'on retrouvera sur tous les sons de cet EP, notamment sur 'Cyberpunk'.

Un nom très approprié, puisque les fans de l'univers cyberpunk me concèderont qu'on y retrouve des sonorités qui n'y feraient clairement pas tâche.


'THE WORLD EP.1 : MOVEMENT' est donc un EP des plus complets, cohérents et techniquement irréprochables. Et même si mon cœur de fan ira toujours à leur album 'All To Action', je dois bien admettre que cette dernière sortie est de loin la meilleure du groupe, et qu'il sera dur de faire mieux. Je vous invite bien évidemment à l'écouter dans son entièreté, c'est un véritable périple à travers un monde dystopique.



Il y a évidemment beaucoup d'EPs excellents qui sont sortis cette année en plus de ceux-là. 'I Love' de (G)I-dle, 'Hello, World!' de Xdinary Heroes et j'en passe. Seulement pour ne pas écrire un article d'une heure et demi, je suis bien obligé de faire de choix, et de ne sélectionner que la crème de la crème !



Quels sont les meilleurs full-albums de 2022 ?


Encore une fois, une petite mise au point. Ce que les agences appellent "full-album" sont en fait simplement des albums. Le terme "full" est employé pour bien les distinguer des "mini-albums", et leur particularité c'est leur nombre de pistes qui s'élève à minimum huit.



Kang Daniel - 'The Story'

crédit photo : Konnect Entertainment, 2022


Si Kang Daniel nous a toujours habitué à des sorties d'une grande sortie, cette année il aura marqué un encore plus grand coup en sortant l'un des meilleurs albums de l'année. C'est donc de 'The Story' dont il est question, et comme d'habitude, commençons par parler de la chanson titre, 'Upside Down'.

Chanson incroyablement fluide, avec une piste instrumentale qui s'enrichit subtilement tout au long de l'écoute, à l'instar de l'album qu'elle accompagne. Ce titre fût composée par un seul homme, le grand Paul Marz Thompson ou MZMC de son nom d'artiste. Très prisé de SM Entertainment, il construira une grande partie de sa renommée aux côtés de groupes comme EXO, SNSD ou encore les différentes unités de NCT. Et ici, il s'est occupé seul de créer cette œuvre, ce qui est remarquable au vu de la qualité de celle-ci. Il a tout de même été accompagné de Sean Kennedy et KillaGraham pour l'arrangement, arrangement qui est d'ailleurs tout autant irréprochable. Vous vous en doutez c'est un peu dur de vous parler des dix morceaux du CD sans y dédier un article entier, on va donc se contenter de quelques exemple qui illustreront mes propos.


Ce qui m'a frappé en premier, c'est l'agilité et la jugeotte avec laquelle les chansons ont été placées dans la tracklist. Car là où beaucoup d'albums voient leurs pistes placées sans grande réflexion, presque aléatoirement, ici leur positionnement est parfait et certainement défini en fonction du ton de chacune. Ce qui créer donc une cohérence et un rythme agréables, qui servent l'expérience de l'auditeur.

'The Story' est une parfaite mise en bouche des neufs chansons qui suivront. Elle pose un ton similaire à celui qu'on retrouvera tout au long de l'écoute, et est selon moi un très bon choix de début pour deux raisons. La première c'est la guitare, qui loin d'être anodine, pose une dualité avec les instruments par ordinateurs, dualité qu'on retrouvera ici et là au long de l'album et qui a son importance puisqu'elle est parfaitement équilibrée. La seconde qui découle de la première, c'est un ton plutôt soft dû à cette fameuse guitare, qui est parfait pour commencer.


Enfin pour un dernier exemple je vous propose, 'Mad', qui avec les deux précédents, forment un tout qui montre à la fois la cohésion entre les chansons et leur identité propre. Je vous invite évidemment à écouter l'album dans son entièreté, car bien que cette courte sélection soit très représentative, ce n'est qu'une petite partie de la chose. Pour résumer, Kang Daniel nous aura offert cette année un album qui en plus de se démarquer pour la qualité individuelle de ses pistes, brille par sa cohérence et par son déroulement fluide, qui rend l'écoute très facile.



The Rose - 'HEAL'

crédit photo : WINDFALL & Transparent Arts, 2022


Quelle fierté que de pouvoir vous parler de The Rose dans un article où je me dois d'être objectif ! Après un hiatus d'environ deux ans et un procès tumultueux avec leur ancienne agence, le band sortira finalement son premier album cette année. Un récit personnel et qui tenait à cœur aux membres de nous partager, particulièrement à Jaehyeong. Récit sur le thème de la guérison, sous toutes ses formes.

C'est d'abord 'Childhood' qui sortait comme pré-release, une chanson très touchante qui parle (comme son nom l'indique) de l'enfance, et plus précisément des regrets d'un adulte qui repense à ses rêves d'enfant. Ici on se passera d'une grosse production ou d'un nombre faramineux de couches sonores pour demander à l'auditeur de se concentrer sur ce que le morceau a à raconter. Celui-ci accorde la même importance à l'anglais qu'au coréen, ce qui encore une fois appuie le message du texte, qui est donc compris des fans du monde entier. 'Childhood' est une chanson qui parle à qui l'écoute vraiment, et ici je souligne le fait que le message soit intelligemment servi par la construction de la chanson. Par exemple la tierce qui intervient lorsqu'on entend les phrases importantes du bridge, ou encore le chant en canon lors de l'ultime refrain.


Chaque chanson aborde un thème cohérent avec le concept de l'album. Chaque thématique parle d'une émotion ou d'une situation que nous connaissons tous, et on y trouve facilement du réconfort, que ce soit dans le texte ou dans les spécificités de chaque piste, telles que le ton ou le rythme.

Et il m'est bien-sûr impossible de vous parler de cet album sans marquer un arrêt sur 'Definition Of Ugly Is'. Une chanson qui traite de l'insécurité sociale surtout ressentie par les adolescent et jeunes adultes qui peinent à trouver une place dans la société, fautes de différences pointées du doigt par tous ceux qui les entourent. Mais la chanson pose la question suivante ; ces différences sont-elles le mal ?

Bien évidemment que non, et c'est le but de cette piste, nous demander de nous accepter tel que l'on est. Et permettez que le temps de quelques lignes, je sorte de mon rôle de rédacteur pour vous parler en temps que personne concernée par le texte. Nos différences sont souvent diabolisées par le regard des autres, mais la vérité c'est qu'elles sont ce qu'on a de plus unique, de plus propre à nous même, et que nous avons tous. Alors acceptons-les, et tâchons d'en être fier !


Enfin il fallait bien que je vous parle de la title, 'Sour'.

Une ultime chanson pour cet album, qui parle d'un amour perdu, donc d'une rupture. Une métaphore intelligente puisqu'ici "l'amour" est présenté comme un bonbon, qui se consume dans notre bouche peu à peu et dont nous oublierons le goût au fur et à mesure. Malgré la tristesse de son texte, cette piste utilise un ton plutôt clair et un rythme assez soutenu, certainement parce qu'il y a bien d'autres bonbons dans le monde et que celui qui nous tiendra en haleine pour le restant de nos jours nous attends quelque part.


De toutes les œuvres dont je fais mention dans cet article, c'est bien 'HEAL' que je vous recommande tant son message est fort. Je ne pense pas prendre de risque en vous disant qu'il y a forcément une chanson faite pour vous dans cet album, et je vous invite très fortement à aller la trouver.



NCT Dream - Glitch Mode

crédit photo : SM Entertainment, 2022


Si les différentes unités de NCT ont toujours été reconnues pour la qualité de leurs musiques, cette année c'est NCT Dream qui a le plus brillé par la qualité avec 'Glitch Mode'. Comme son nom l'indique, cet album nous propose un périple à travers un monde glitché et qui par définition est numériquement imparfait. Si le concept du "glitch" ou "bug" est de plus en plus exploité dans la musique, notamment dans la sphère expérimentale, jamais il n'avait été utilisé de cette manière dans la K-pop. Le premier point fort de cette œuvre c'est donc l'originalité et la finesse avec lesquelles il traite son sujet.

Bien évidemment, tout ça se reflète dans un premier temps dans la title éponyme. Je pourrais vous parler du MV qui met, selon moi, intelligemment ce concept à l'honneur, mais n'ayant aucune connaissance en production visuelle, je vais m'abstenir. Pour juger un album on se basera uniquement sur la qualité des pistes qu'il contient et sur leur synergie.

Cette chanson 'Glitch Mode' a pour base une basse numérique de type 808, qu'on entend tout du long du morceau. Cette sonorité fût très importante lors de la démocratisation de la musique créée ou assemblée numériquement, notamment avec la commercialisation de la "Roland TR-808" d'où elle tire d'ailleurs son nom. Ce choix qui aurait pu être anodin est en fait très pertinent au vu de l'ambition de la chanson. Cet esthétique du glitch et de l'erreur intervient de différentes manières, notamment au refrain où les phrases sont scindées en deux parties dont une chantée par des voix graves et l'autre par des voix plus claires.


Une autre piste qui exploite son concept à merveille mais cette fois encore plus subtilement, c'est 'It's Yours'.

A l'image de ce décor, cette chanson est bien plus sobre que la précédente. Et cette clarté, après quelques secondes seulement, se voit perturber par un bruit parasite ici utilisé pour recréer cette idée de bug, d'erreur, d'incohérence. Ce bruit bien qu'extraterrestre par rapports aux autres, ne fait pas défaut à la sonorité globale de l'œuvre, en aucun cas il ne vient perturber la qualité de celle-ci.


'Glitch Mode' est un des albums les plus aboutis qu'il m'ait été donné d'écouter, bien que personnellement je n'en sois pas si fan. Malgré ça, je dois bien reconnaitre sa qualité, et je salue particulièrement le génie d'Anthony du collectif 55 (dont c'est la toute première production), et de son confrère Benjamin qui avant ça, n'avait produit qu'une seule chanson pour Chen de EXO. Deux musiciens à surveiller de très près puisqu'il est très rare de voir des débuts aussi qualitatifs ! Une fois encore, je vous invite à écouter cet album en entier, c'est une vraie leçon pour le monde de la musique.



Lee Chanhyuk (AKMU) - 'ERROR'

Crédit photo : YG Entertainment, 2022


Pour YG Entertainment, cette année fût très chargée en comeback. Et de tout leur artiste, la palme du meilleur de 2022 revient de très loin à Lee Chanhyuk, tout jeune artiste et membre de AKMU. Avec son album 'ERROR' il saisira enfin une occasion de faire briller ses talents de producteur et tout son génie artistique, jusque là opprimé par une agence pour qui un billet vaut plus qu'une idée.


L'album est une métaphore qui, utilisant le thème de la mort et de la renaissance, parle en fait du ressenti et des réflexions de Chanhyuk de ces dernières années.

Le premier morceau 'Eyewitness Account' parle d'un accident mortel qu'aurait subi le jeune homme. Si j'ai choisi de vous partager cette performance c'est parce que le cadre de celle-ci facilite grandement la compréhension de la chanson. Le passage piéton sur lequel il se trouve, les yeux cachés et l'habillement avec cette attitude stoïque rappelant un cadavre après son embaumement, les flash et éclairage blancs et rouges identiques à ceux des voitures... De plus au refrain, on peut entendre ceci :


"C'est lui, de AKMU, TV, ooh / C'est lui, le méchant musicien / Ambulance, 911, police, ooh[...]"


Des phrases évoquant celles d'une breaking news, le musicien Lee Chanhyuk vient de rendre l'âme. Aussi, la musique avance avec un rythme effréné, rappelant tantôt l'un des thèmes de 'Mortal Kombat' et tantôt l'univers Cyberpunk. Deux univers sombres où la mort est une issue souvent précoce.


Dans la title 'Panorama' il s'enferme dans le déni. Les paroles nous disent bien qu'il ne veut pas croire à une fin si prématurée, alors que sa vie défile devant ses yeux comme un panorama, d'où le titre.

Pour illustrer cela, la chanson utilise un ton plus doux et des sonorités plus claires, un choix qui reflète la passivité et l'impuissance avec laquelle l'homme subit la situation. Ce désespoir prend d'ailleurs une forme d'autant plus directe dans la piste suivante 'Time! Stop!' dans laquelle il implore l'univers lui même d'intervenir et d'arrêter le temps pour que jamais la fatalité ne le rattrape. Et bien que 'Panorama' soit la chanson titre de l'album, elle n'est pas celle qui marque sa renaissance.


Pour ça, il faudra attendre 'If I Can't Go See You Right Now' qui symbolise le début de l'acceptation et la résiliation. Après cette chanson, le ton de l'album ne fait que s'adoucir, tant dans ses sonorités que dans son propos. Chanhyuk accepte de mieux en mieux la situation et va finalement la tourner à son avantage pour renaitre et devenir, un homme nouveau, un artiste nouveau. Une mentalité dont l'évolution est très intelligemment retranscrit dans cet album qui brille tant par sa technique que par l'ingéniosité de son récit.


Récit qui se conclut par 'Funeral Hope' et son titre très explicite. En effet, le jeune homme a fait son deuil, il est prêt à renaitre et à laisser son nouveau lui s'exprimer.

Encore une fois le message se reflète dans la construction sonore de la chanson, puisqu'ici la nouveauté et la renaissance sont symbolisées par l'autotune et surtout par des sons encore pas exploités dans l'album jusque là. L'orgue, le chœur et j'en passe, soit tant d'éléments qui marquent ce nouveau départ.


Et si cette année 'Glitch Mode' est certainement l'album le plus abouti techniquement, 'ERROR' est de loin l'album le plus intelligent. Intelligence qu'il tire évidemment de son créateur, qui a seulement 25 ans, s'impose incontestablement comme un des plus grands musiciens de son pays.



Quels étaient les retours les plus attendus en 2022 ?


Après toutes ces analyses et réflexions, et avant de répondre à notre question finale, permettez-moi une partie plus soft et plus subjective, établie en me basant sur les dires des internautes. Nous allons à présent voir quels étaient les retours les plus attendus en 2022, en commençant par celui que moi, j'attendais le plus.


BIGBANG - 'Still Life'

crédit photo : YG Entertainment, 2022


Ce n'est plus un secret pour beaucoup de mes lecteurs, je suis un immense fan de BIGBANG, et jamais je n'ai autant attendu un comeback que le leur. Mais en réalité, il est incontestable qu'ils étaient parmi les plus attendus dans la communauté K-pop. Après plus de 4 ans d'inactivité totale, après la perte d'un membre, après de nombreux reports, le groupe sort finalement 'Still Life' le 5 Avril 2022.

Une chanson très touchante qui exploite au mieux la voix de ses quatre protagonistes. Avec cette sortie, ils deviendront le troisième groupe de l'histoire de la Corée du Sud à entrer dans le top 10 du "Billboard Global 200". Et ils prendront également la troisième position du "Billboard Excl. USA". Cela à une rapidité folle, seulement trois jours après la sortie du titre. Notez également que contrairement à BTS et BlackPink qui sont les premiers groupes coréens à avoir réaliser cet exploit, BIGBANG n'ont bénéficié d'aucune promotion et d'aucune performance, une nouvelle preuve qu'ils n'ont pas volé leur titre de "Rois de le K-pop".



Girl's Generation / SNSD - 'FOREVER 1'

crédit photo : SM Entertainment, 2022


Parmi tous les groupes féminins qu'a connu l'industrie, SNSD est certainement le plus grand, et était certainement le plus attendu ! Après une longue pause de cinq ans, les filles reviendront avec un full-album.

Une title qui raconte l'histoire du groupe, et qui fait passer un message fort pour les fans ; SNSD, c'est pour toujours. Contrairement à BIGBANG, elles nous feront le plaisir de remonter sur scène pour promouvoir leur comeback, offrant une performance qui sera sans conteste l'une des plus iconiques de cette année.

Là aussi, la chansons réalisera des performances commerciales excellentes, et on en attendait pas moins du plus grand girlgroup de l'industrie.



KARA - 'Move Again'

crédit photo : Rainbow Bridge World, 2022


Dans la lignée des groupes légendaires qui se sont fait attendre, il y a KARA ! Elles font partie des premiers groupes de K-pop à avoir percé à l'international, ayant notamment été très populaires au Japon.

C'est 7 ans après leur dernier album 'Girl's Story' que les filles feront leur grand retour avec un mini-album intitulé 'Move Again' et sa title 'When I Move'. Une chanson qui rend parfaitement hommage au style qu'on connait à KARA. Pour la petite anecdote, quand j'étais plus jeune, KARA était le seul groupe féminin que j'écoutais, c'était donc une belle claque de nostalgie, et j'avoue avoir versé une larme.

Preuve de l'engouement autour de leur retour, elles donneront leur comeback-stage durant la cérémonie MAMA 2022, une des cérémonies musicales les plus importantes et prestigieuses d'Asie.


Quel était LE meilleur comeback de l'année ?


Nous avons parlé de pas mal de sorties aujourd'hui, et pour bien conclure il serait judicieux d'élire la meilleure d'entre elles. En prenant en compte la qualité technique, l'originalité du concept, la manière dont celui-ci est exploité dans la production musicale, la qualité narrative...


J'ai passé une bonne vingtaine d'heure répartie en plusieurs sessions d'écoutes à décortiquer nos œuvres du jour pour avoir l'analyse la plus objective possible, et je dois d'ailleurs dire que c'était un véritable plaisir pour le grand méloman que je suis. Et à ma grande surprise, c'est 'ERROR' de Lee Chanhyuk que j'ai choisi comme le meilleur comeback de cette année.

crédit photo : YG Entertainment, 2022


Je vais vous dire très honnêtement, en commençant à travailler sur cet article j'étais partie avec l'idée que je vous parlerais ici de NCT Dream ou Ateez. Pour moi c'était une évidence, mais bien obligé de constater que Chanhyuk mérite cette mention plus que quiconque cette année. Sur la base de sa simple réflexion de jeune homme de 25 ans, il a écrit une véritable histoire qu'il nous a ensuite raconté par le biais d'un album extrêmement riche musicalement parlant, qui brille tant par sa qualité de production que de narration. Production qu'il mènera à bien seul, ce qui est remarquable, surtout à son âge.


Chanhyuk avait déjà montré un certain talent pour la création musicale puisqu'il a toujours été producteur de AKMU, le duo qu'il forme avec sa sœur Suhyun. Malheureusement il a toujours souffert des limites imposées par YG et surtout d'un budget bien moindre comparé à celui des autres groupes de l'agence. Si avec l'album 'Sailing' il montrait déjà une volonté de se diriger vers une direction artistique plus adulte, c'est bien avec ce début en solo qu'il laissera parler librement son art, et qu'il saura lui donner une forme si singulière. J'espère de tout cœur que ce nouvel artiste né à travers 'ERROR' n'a pas fini de s'exprimer et de nous faire rêver avec des sorties d'une telle qualité.


Maintenant avant de conclure, permettez que je vous soumette quelques recommandations.



La sélection de votre rédacteur préféré


Pour écrire cet article, bien que je me sois permis de donner mon avis sur les muses dont nous avons parlé, j'ai dû les sélectionner en faisant preuve d'une objectivité totale. Même si par chance certaines de mes sorties préférées étaient légitimes d'apparaitre, ce n'est pas le cas pour toutes. Laissez moi donc vous parler de quelques comebacks qui m'ont marqué et que je veux partager avec vous.



Kim Jae Hwan - 'Empty Dream'

crédit photo : SWING Entertainment, 2022


Kim Jae Hwan est un de ceux qui aura révélé sa vrai nature artistique en se détachant du groupe avec lequel il a débuté. En effet, celui-ci a été membre de Wanna One et a entamé une carrière en solo après la fin de leurs activités. A chaque sortie, il dévoile une nouvelle facette de lui et une nouvelle manière de toucher son auditeur.

'Back Then' ne fera pas exception. Ici il adoptera même un style de chant différent, qui colle parfaitement à la chanson. Avec elle, il dévoile d'ailleurs sont cinquième EP, 'Empty Dream'.



Kim Youngso - 'Utopia'

crédit photo : Art & Artists Entertainment, 2022


Dans la lignée des artistes que j'ai vu naître dans le monde de la musique et que j'aime appeler "mes enfants", il y a Kim Youngso. Guitariste de talent depuis ses 13 ans, il a lancé sa carrière en participant à l'émission "Superband" grâce à laquelle il intègrera le super groupe Hoppipolla. En 2022, après avoir rejoint la prestigieuse agence Art & Artists, il sort son premier album solo, 'Utopia'.

J'aime particulièrement la title 'The Place That We Dreamed', qui jouît d'une ambiance onirique et envoutante. Globalement l'album fait partie de ceux que je préfère par dessus tout. C'est une grande fierté pour moi de voir Youngso se lancer en solo dans une agence que j'adore en plus, et c'est très impressionnant de savoir qu'à 20 ans seulement, il est considéré par la critique de Corée du Sud comme l'un des meilleurs guitaristes du pays.



Lee Mujin - 'Room Vol. 1'

Crédit photo : BPM Entertainment, 2022


Vous avez forcément déjà entendu son nom car Lee MuJin est l'étoile montante de la Corée du Sud et lors des MAMA 2021, il a honorablement tenu têtes aux plus grands groupes de K-pop dans différentes catégories. Cette année il sort enfin son premier EP, et quel bonheur.

Une chanson qui parle habilement de la pression des jeunes travailleurs Sud Coréens. Une chanson que j'adore et qui ne pouvait pas mieux représenter son style selon moi.



Kang Min Kyung (DAVICHI) & Choi Jung Hoon (Jannabi) - 'Because We Loved'

crédit photo, Stone Music Entertainment, 2022


Une collaboration inattendue, mais je n'aurais pas pu rêver mieux. En effet voir Kang Min Kyung ma vocaliste favorite avec Choi Jung Hoon, chanteur de Jannabi mon band favori, c'est un immense bonheur.

Cette chanson mixe parfaitement leur deux styles et surtout leur deux voix, c'est de loin l'une de mes préférée de cette année.



Nous voilà maintenant à la fin de ce long article, que je vous remercie d'avoir lu. Cela fait d'ailleurs plus de deux ans maintenant que vous me lisez, et je vous en suis très reconnaissant. N'hésitez pas à me partager vos comeback favoris de 2022, c'est toujours un bonheur de parler musique avec vous ! J'espère que vous avez passé une bonne fête de fin d'année, et je vous souhaite de passer une merveilleuse année 2023. En ce qui me concerne, j'ai hâte de découvrir quelle pépites musicales celle-ci nous réserve !

Vous avez aimé cet article ? Ces articles pourraient vous intéresser :









Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page