Rechercher

L'histoire de la kpop - Partie II : 2nd generation idols 2003 à 2007

Mis à jour : oct. 6



Bonjour les Kickers !


Comment allez-vous cette semaine ?


Bienvenue dans la seconde partie de notre histoire de la kpop ! Si vous n'avez pas encore lu le début de notre série dédiée à la première génération d'idols je vous invite à aller la lire avant de commencer cet article.


À la différence de la première génération qui était pleine d'expérimentation, la seconde génération d'idols est plus entraînée et les lancements des groupes sont plus réfléchis. Les agences ont déjà eu une décennie pour façonner le concept de groupe, créer les premiers centres de formation pour les idols, produire les premiers merchandising et gérer les premiers fandoms.


Je me suis très vite rendue compte en écrivant cet article sur la seconde génération que la kpop devenait de plus en plus riche en sonorités à vous faire découvrir (ou re-découvrir), j'ai donc scindé cette deuxième partie de l'histoire de la kpop en deux articles. Ce premier article se concentre sur la seconde génération de la kpop de 2003 à 2007 qui a été développé pour consolider les marchés nationaux et japonais mais aussi commencer à toucher les pays d'Asie du Sud-Est.


Contrairement à l'article précédent où je me cantonais à vous présenter chaque groupe par année de lancement, je vais également ajouter les hit songs de chaque année pour que vous voyez l'évolution de la kpop au fil des ans.


2003


Au début des années 2000, la k-pop toujours inspirée par la musique américaine continue avec des sonorités rnb et hiphop. Avec le succès de BoA produite par la SM Entertainment, les agences concurrentes, JYP et YG, décident elles aussi de lancer des artistes solo.


Bi/Rain débute mi 2002 avec Bad Guy (une chansons que j'adore) produite par JYP et le très célèbre Bang Si Hyuk (Bang PD de Big Hit Ent).

Bien qu'étant un idol débutant en solo, Bi/Rain va tout de suite connaître le succès et va enchaîner les hit songs : Avoiding Sun en 2003, I Do, It's Raining... Beaucoup d'artistes vont être inspirés par Bi/Rain pour devenir idol notamment Taecyeon de 2PM et Jimin de BTS qui diront qu'il est leur role model.


YG Entertainment lance également son premier artiste solo : SE7EN. Influencé par les artistes américains de l'époque tels que Usher ou Nelly, SE7EN sera désigné comme le rival de Bi/Rain.

Dès les années 2000 on peut voir les différences de style et de genre choisi par JYP et YG : plus jazz et groovy pour le premier et plus hiphop et rnb pour le second. Ces différences de genre pour leurs artistes masculins sont très marqués jusqu'à la fin des de la troisième génération d'idols (Got7 - Winner/Ikon). On peut également remarquer le choix d'avoir une image plus masculine et viril : pantalon baggy, veste en cuir, débardeur blanc. Les concepts des artistes solo doivent pouvoir s'exporter au-delà des frontières de la péninsule.


Ma chanson préférée de 2003 : la debut song de la légendaire et iconique Lee Hyo Ri. Avec des codes vestimentaires très américain et un côté sexy rappelant les Pussycat Dolls, Lee Hyori casse son image mignonne de ses années FIN.K.L. Petite anecdote de ma part : je me rappelle que mes cousins fans de Japon à l'époque m'avaient fait écouter cette chanson qu'ils avaient découvert dans un forum, bien qu'ils ne savaient pas quelle était la langue (2003 rappelez-vous) ils écoutaient en boucle cette chanson.

Cette même année, Dynamic Duo arrive sur la scène musicale avec un premier album : Taxi Driver, qui sera l'album de hiphop le plus vendus en Corée de tous les temps avec plus de 50 000 albums vendus dès le premier mois de sorti. Je vous mets l'album en entier car quelle qualité. Je trouve que cet album est intemporel, on pourrait croire que c'est un album de k-hiphop sorti en 2020.

C'est aussi le début de Buzz : composé de Min Kyung Hoon, Yoon Woo Hyun, Son Sung Hee, Kim Ye-joon et Shin Joon-ki c'est le premier "idol band". Bien qu'étant un groupe de rock comme un autre, Buzz sera considéré comme le premier idol band : raison simple les membres étaient très beaux (je vous laisse apprécier Kyunghoon -surtout sa voix- jeune dans le live juste en dessous). Beaucoup d'autres groupes de rock / d'idols band vont s'inspiré du modèle de Buzz (voir F.T.Island plus bas). La kpop n'est plus limité aux groupes dansant, le genre se diversifie avec le k-rock.

Après H.OT et SHINHWA, SM sort un nouveau boygroup. DBSK : Dong Bang Shin Ki ou TVXQ ou encore "Les Dieux venus de l'Est" en français. Cette fois-ci se concentrant sur les visuels du groupes avec les cinq membres : Jaejoong, U-know Yunho, Max/Changmin, Hero Jaejoong et Yoohcun, TVXQ est l'un des plus grands succès de SM entertainment. Ils débutent avec une chanson rappellant Candy de H.O.T : Hug. Fun fact : leur debut stage était lors d'un showcase joint entre Britney Spears et BoA. (oui oui, vous avez bien lu BRITNEY SPEARS).

TVXQ est un des groupes les plus importants de la kpop de la seconde génération. Bien qu'aujourd'hui il s'agisse d'un duo, TVXQ était le groupe de kpop le plus populaire de 2006 à 2009. En effet, le groupe a été inscrit deux fois dans le Livre des Records Guinness : en 2008 pour le groupe de musique avec le plus grand fandom au monde : 800 000 fans (les CASSIOPEA), puis en 2009 pour avoir été le groupe le plus photographié par des magazines (environ 500 millions de fois).


2004


L'année 2004 est intéressante pour la kpop car après 10 années passées à lancer des groupes de rap et de rnb, trois groupes à succès débutent cette année : des groupes de balades ou de rock (ou les deux) ayant pour but de mettre en avant les talents vocaux des chanteurs : SG Wannabe, V.O.S et TRAX.


Le premier, SG Wannabe, lancé par Mnet, est un succès immédiat avec leur première title track : Timeless. Leur succès est surtout dû à leur MV au budget de deux milliards de wons (quasiment 2 millions d'euros) un budget collossal pour l'époque pour un MV : durant 10 minutes on peut y voir de nombreux acteurs connu (Kim Yunjin de LOST ou Sul Kyung Gu de Memoirs of a murderer) comme dans un drama. Préparez vos mouchoirs si vous regardez le MV jusqu'à la fin. On peut dire que SG Wannabe a lancé la mode des MV à superproduction. Aujourd'hui les MV que nous voyons des god-tier artistes de kpop sont tous autour de 2 millions d'euros voire plus. Vous remarquerez que la chanson est très similaire à un OST de drama. La particularité de SG Wannabe est qu'on ne voit jamais leur visage dans leur MV. Tous leurs albums seront un succès montrant que la pop coréenne est toujours dominée et attirer par les balades. Vous devez peut-être connaître un des membres actuels de SG Wannabe : Le professeur de Produce 101 Lee Seok Hoon !

V.O.S ou Voice of Soul lancé par Star Empire connaît également un succès immédiat. Tout comme SG Wannabe, ils se placent numéro 1 des charts dès la sortie de leur premier single impressionnant tout le monde avec leurs talents de chanteurs. Voici une compilation de leurs meilleurs chansons, la première est leur debut song : The Real / 눈을 보고 말해요.

En 2004, dans le but de conquérir plus de part de marché et suite au succès des groupes de rock japonais au style visuel kei, SM décide de lancer TRAX. Loin des dance groups que l'on connaît : H.O.T ou Shinhwa, ce groupe sera 100% rock. Chacun des membres aura un surnom américain : Typhoon, Rose, Attack et X-MAX. Ils débuteront en juillet 2004 avec le single Paradox en Corée du Sud mais feront la plupart de leur carrière les années d'après au japon. Je vous laisse découvrir leur debut song juste ici et... oui oui c'est bien une chanson produite par SMTOWN.

Ce qui est intéressant à voir en 2004 sur la kpop est vraiment l'engouement des gens pour les balades qui seront tout au long de l'année placées très hauts dans les classements musicaux en Corée du Sud contrastant vraiment avec les années précédentes et les années suivantes où le genre musical va énormément changer. On dit souvent que la nostalgie vient par 20 ans, peut-être que les balades des années 1980 manquaient à la population.


Je vous mets un tube que j'adore de 2004 : Bi/Rain - I do, un vrai classique.


2005


Après une année pleine de balades douces 2005 revient en force avec des boys band. Toujours dans cette rivalité entre H.O.T et Sechskies (quand on vous disait que la première génération a façonné les générations d'après) DSP et SM sortent la même année deux groupes : Super Junior et SS501.


Le premier groupe est lancé en novembre 2005, leur debut song "Twins (Knock Out)"a charté #3 dès sa sortie. Si vous êtes un.e SM stan, je ne serai pas étonnée que la guitare électrique, les vêtements et le clip vous fassent penser à Turn Back Time de WayV. On est sur du classique SMPerformance. J'adore les voir avec des cheveux longs c'est tellement 2000's.


Vous remarquerez qu'à la fin du MV il y a écrit "Super Junior 2005". En effet, SM s'inspirant du modèle des idols japonais tels AKB48 Super Junior fût le premier groupe avec système de rotation de la SM, comme NCT, le concept du groupe était d'avoir un nombre illimité de membres qui pouvait "graduate" d'une unité. Chaque année un ou plusieurs membres devaient être ajoutés mais après avoir ajouté un 13ème membre en 2006 SM a dû abandonné son système de rotation à cause de la désapprobation des fans (un peu comme avec NCT DREAM et OT7). Super Junior a quand même eu plusieurs unit que vous connaissez peut-être : Super Junior H / T / M / D&E / K.R.Y.

C'est fou de se dire que SM Entertainment avait déjà imaginé le concept de NCT il y a 15 ans et savait que la kpop allait dépasser les frontières nationales.


La même année, DSP lance SS50 avec l'intention de créer la même rivalité entre SS501 et TVXQ qu'entre Sechskies et H.O.T. Dès leur première année d'existence, SS501 va s'exporter au Japon et devenir très populaire, ils feront même leur premier concert au japon en mars 2006.


Je vous mets deux hit song de kpop de 2005 ; Rising Sun de TVXQ et Girls on Top de BoA.


2006


On ne peut pas dissocier l'histoire de la kpop à l'histoire de la Hallyu. La Hallyu ou "Vague déferlante coréenne" est le phénomène désignant l'exportation de la culture coréenne dans le monde à travers plusieurs canaux : la musique, les dramas, la nourriture, les jeux, les manhwas (bandes dessinées coréennes) mais aussi le sport. Durant les 3 premières années de la seconde génération d'idols on peut remarquer une chose : dès qu'un idol débutait, quelques mois plus tard il sortait un album en japonais comme nous venons de le voir avec SS501. En plus de ce succès musical, s'ajoute l'exportation des dramas : je vous parlais de la série de dramas Endless Love Series qui a fait débuté le tourisme des japonais en Corée du Sud notamment grâce à Winter Sonata (2001). Full house (2004) avec Bi Rain et Song Hye-Kyo fût l'un des premiers dramas diffusés dans toute l'Asie du Sud-Est (Cambodge, Thaïlande Viêtnam, Indonésie, Philippines, Birmanie...). Fort de ce succès avec les dramas, l'expansion de Hallyu continuera avec la musique, d'abord en Thaïlande en Mars 2006 où pour la première fois au Pattaya Music Festival, un groupe coréen va être invité : Super Junior. De même, quelques mois plus tard, en juillet 2006, TVXQ fera le premier concert d'artistes coréens en Malaysie à Kuala Lumpur.


Dans la lignée des groupes de balades de 2004, Brown Eyed Girls débute avec trois chanteuses : JeA, Narsha et Gain et une rappeuse : Miryo. Je mets juste leur première chanson ici car nous reviendrons vers elles en 2009 et comment elles ont changé le concept des girl groupes avec leur titre Abracadabra en 2009. Appréciez les vocals de Come Closer !

Big Bang est le second groupe de la YG après 1TYM. Bien que 1TYM ait été très hiphop, Big Bang va d'abord débuté avec des sonorités très rnb et hiphop puis ce tourner sur un son plus électro. On y pense peut mais à l'époque YG n'était pas une entreprise florissante comme aujourd'hui. SM, JYP et DSP se partageaient le marché des boy groupes. Miser sur un boygroup entièrement hiphop était risqué à l'époque. Pourtant Big Bang sera immédiatement un succès dès sa sortie avec ses musiques entraînantes. Les sonorités de Big Bang vont grandement influencer la kpop les années d'après et le groupe deviendra dans les années suivantes vers 2009 le boygroup #1 de Corée qui inspirera un grand nombre d'idols.


Avec la popularité des TVXQ, un phénomène s'intensifie : les sasaengs. La kpop n'est pas toujours rose malheureusement. DBSK fût le BTS de l'époque, à l'échelle de ce qu'était la kpop durant les années 2000 bien sûr. L'histoire la plus connue de cette année fût le cas d'une anti-fan mettant de la superglue dans la boisson de U-Know Yunho qui dû aller à l'hôpital et subit un traumatisme mental. Jusqu'avant les DBSK, les sasaengs existaient mais ne faisaient pas les titres du journal. Les extrêmes qu'on fait subir les sasaengs des DBSK aux membres sont vraiment inégalés auparavant.


Avec la chanson O Jung Ban Hap, TVXQ gagne

2007


2007 est l'année où la kpop touche un autre pays d'Asie du Sud-Est de plein fouet: Le Viêtnam. Avec la création de 360kpop la chaîne officielle de diffusion de MV et de dramas, le genre musical de la péninsule deviendra un genre de musique dominant les charts au Viêtnam et influencera de nombreux artistes viêtnamiens.


C'est aussi est une année décisive pour la kpop car c'est l'année de lancement de 3 des plus grands girlgroups de tous les temps : Wonder Girls, Kara et Girls' Generation.


D'abord composé de SunYe, Yeeun, Sunmi, Sohee et HyunA, Wonder Girls change après ses début de rappeuse avec Yubin. Le groupe a une vibe retro fidèle à JYP que l'on peut voir dans quasiment toutes leurs chansons. Voici leur première debut song "Irony" sortie en février 2007.

À un mois d'intervalle, en Mars 2007 est lancé par DSP le groupe Kara : comme Baby V.O.X le groupe débute avec une chanson plus hiphop et puis est rebooté avec un concept plus cute. Dès PRETTY GIRL Kara connaîtra un grand succès. Vous remarquerez que leur debut song sonne un peu comme une chanson de Britney Spears.

10 ans après la sortie de S.E.S, SM lance son nouveau girlgroup : SNSD/Girls' Generation avec la chanson "Into the New World". Pour beaucoup de gens en Corée cette chanson représentera toute une génération, tous les adolescents de la fin des années 2000 qui grandiront avec la kpop de la 2nd génération. Jusqu'à aujourd'hui cette chanson me fait penser à un opening d'animé. La chanson a été écrite par Kenzie aka Kim Yeon Jung la productrice qui écrira certains des plus gros tubes de la SM Ent : Wolf de EXO, Oh! de SNSD ou encore LaChaTa de f(x). Je vous mets juste ici le clip. On y découvre les 9 membres des SNSD : Seohyun, Yoona, Yuri, Jessica, Tiffany, Sooyoung, Hyoyeon, Sunny et Taeyeon essayant de réaliser leurs rêves.

Je n'en dis pas plus sur ces trois girlgroupes car 2007 est uniquement l'année de leurs début. Ces trois groupes vont façonner l'histoire de la kpop chacun à leur manière et dans plusieurs parties du monde dans les années à venir.


Lorsque l'on parle de 2007 pour la kpop c'est surtout l'année où l'EDM est réintroduit : Lies de Big Bang est SONG OF THE YEAR et ça sera le début de ce qu'on connaît tous comme l'âge d'or de Brave Brothers. C'est vraiment cette chanson qui va lancer le duo et l'arrangement mélodie / beat EDM qui fera le succès de la kpop de 2007 à 2011 avec des chansons comme Ah! de Afterschool, Last Farewell de Big Bang, So Cool de SISTAR.

Dans la lignée de Buzz, FNC entertainement lance son premier idol band : F.T.Island en 2007. J'aime beaucoup cette chanson car le style des OST des dramas des années d'après est vraiment inspiré de ce style de dramatic rock balad. Je suis sûre qu'elle vous rappellera également des fins d'épisodes avec zoom sur le personnage principal et le logo TvN en haut à droite.

Cette même année lance aussi Super Junior-T sa première unit : Super Junior Trot. Le trot est un genre de musique coréenne très populaire marqué par son rythme répétitif, pourtant SM choisi tout de même de lancer un boygroup dans ce style très apprécié par les personnes plus agées.


En retraçant ces quatre premières années de la seconde génération on peut donc noter trois grandes tendances :

- Le lancement de chaque groupe ou artiste au japon juste après leurs débuts. Le marché japonais devient le deuxième plus gros marché consommateur de kpop.

- Le début de la diffusion de la kpop et de la hallyu en Asie du Sud-Est

- La diversification du genre : balade, rock, hiphop, rnb, trot, pop, edm : la kpop de vient un genre très divers musicalement.

Par rapport à cette dernière tendance, ce qu'il faut comprendre c'est que dès la seconde génération on désigne par K-pop : korean pop music that which has been exported abroad (musique populaire coréenne qui a été exporté à l'étranger). La k-pop dans ce sens global désigne donc tout type de musique coréenne plaisant à des audiences étrangères à l'opposition de la j-pop qui est un genre à part entière dans l'industrie musicale japonaise. La k-pop peut donc s'inspirer d'une multitude d'influences musicales, ce qui explique pourquoi aujourd'hui lorsque l'on écoute la playlist K-pop Daebak de Spotify il y ait autant de hiphop, d'EDM, de balades que de la pop.


Je n'ai pas pu mettre toutes les chansons que j'aime de cette période dans cet article donc voici une petite playlist spotify si vous voulez écoutez plus de chansons de cette période, un grand merci à Noya pour son aide pour la création de la playlist.


L'article s'achève sur l'année 2007 (car oui, ça fait déjà plus de 10 minutes que vous lisez hehe), il faudra revenir la semaine prochaine pour la deuxième partie de la seconde génération de 2008 à 2011 : le lancement de la kpop comme un genre de musique international !


Devenons amis et regardons des MV ensemble!

© 2023 by White and Yellow. Proudly created with Wix.com