Rechercher

L'histoire de la kpop - Partie IV : 3ème génération 2012 à 2014

Mis à jour : avr. 1


Bonjour les Kickers !


Comment allez-vous ?


Merci de suivre cette série sur l'histoire de la kpop depuis maintenant quatre semaines ! On espère que découvrir et redécouvrir toutes ces chansons vous fait plaisir ! Si vous êtes nouveaux, nous vous conseillons de commencer votre lecture partie I : la première génération de 1992 à 2002.


Après avoir vu ce qui est pour moi l'âge d'or de la kpop de 2008 à 2011, nous allons découvrir durant cet article la création de la troisième génération d'idols et l'expansion de la Hallyu aux États Unis, en Europe et en Amérique Latine.


2012


Après avoir dominé l'Asie grâce à Tell Me, Sorry Sorry, Nobody, Gee et Abracadabra, la kpop s'attaque sérieusement aux États-Unis. Tout d'abord, je finissais l'article précédent sur The Boys de SNSD. Il faut savoir que ce n'était pas la premier essai de la kpop aux États Unis, les premiers avaient été avec BoA et son single Eat You Up, puis avec Nobody version anglaise et la première tournée des Wonder Girls avec les Jonas Brothers. Cependant c'était des essais sans grand succès dû au manque de familiarité de la population américaine avec la kpop mais aussi du manque de promotion des groupes dans le pays. Girls' Generation furent le premier groupe à avoir une vraie campagne promotionnelle aux États-Unis. Leur single The Boys a été créé pour plaire à l'audience américaine en faisant appel à un producteur qui avait travaillé avec des grands noms comme Michael Jackson. Les Girls' Generation passeront plusieurs fois à la télé américaine avec The Boys mais également à la télé française !

La kpop devint aussi plus accessible au public américain. Il faut savoir que jusqu'en 2012, outre quelques concerts SMTOWN et la tournée des Wonder Girls avec les Jonas Brothers, aucun groupe de kpop n'allait aux États-Unis. En octobre 2012 eu lieu la première KCON à Los Angeles. Pour ceux qui ne sont pas familier avec la KCON il s'agit d'une convention 100% kpop avec des concerts et des stands dédiés à la kpop qui fût créée dans le but de permettre aux fans d'être plus proches des artistes. La première édition fût un succès et plus de 20 000 personnes y ont assisté. La KCON est devenu un rendez-vous de kpop international et a eu lieu dans 8 autres pays après ça.

En 2012, nous avons également reçu le premier Music Bank à Paris à l'Accor Hotel Arena ! 8 groupes de kpop sont venus pour l'occasion et comme il est dit à la fin de ce reportage, il est dommage qu'uniquement les Girls' Generation aient été invitées pour parler à la télévision française alors que c'était le premier événement d'une si grande ampleur pour des artistes asiatiques. On peut voir que dès cette époque, la France était très réticente par rapport à la kpop et pensait que c'était uniquement un phénomène de mode.

Le fait le plus marquant en 2012 et dont il faut absolument que je parle si je parle de l'histoire de la kpop c'est bien évidemment : Gangnam Style ! Je sais que vous aussi, en tant que fan de kpop ça vous irrite lorsque quand vous dîtes que vous aimez ce genre de musique on vous sort direct "Ah.... Gangnam Style ?" Cependant, il y a une explication à cela. Avant Gangnam Style, le commun des mortels (les locals) ou encore juste le public général n'avait eu AUCUN point de contact avec la kpop. Imaginez qu'avant 2012 personne n'avait jamais entendu parlé de ce genre de musique avant et un bonhomme du nom de Psy arrive avec une chanson au beat EDM icroyable et fait danser toute la planète. Voilà pourquoi les gens ne connaissent que cette chanson. Gangnam Style a permis à la kpop de dépasser les frontières de l'Asie et de percer dans le monde entier : marchés européens, américains et du moyen-orient.

Psy ou Park Jae-Sang est un rappeur qui, jusqu'à la sortie de Gangnam Style, était très controversé en Corée du Sud. Son style de danse et les paroles de ses chansons lui avait valu le surnom de "Chanteur Bizarre" durant le début des années 2000. Son succès international avec Gangnam Style a changé la donne pour le chanteur : auparavant un grand nombre de ses chansons avaient été censurées aux mineures et grâce au succès de sa chanson, il fût désigné comme ambassadeur UNICEF. De même, bien qu'il ait eu des problèmes avec la justice coréenne, le succès de Gangnam Style lui a fait rencontré le premier secrétaire de l'ONU et lui a permis d'être désigné comme ambassadeur du quartier de Gangnam à Séoul. Ce que j'adore avec l'histoire de Gangnam Style c'est que : ce n'est ni SM ni JYP qui a réussi à vraiment lancer la kpop aux États-Unis avec un de leur groupe super-entraîné, mais bien YG avec un rappeur hyper polémique coréen. Gangnam Style est sorti en juillet 2012 et novembre 2012, le clip est devenu la vidéo la plus vue sur YouTube surpassant la chanson "Baby" de Justin Bieber. Un mois plus tard, Gangnam Style fût la première vidéo à atteindre 1 MILLIARD de vue sur YouTube. Si vous vous demandez quand les vues de MV ont commencé à compter pour la kpop, ce fût à partir de la fin de l'année 2012, grâce à Gangnam Style ! Psy fût le premier artiste coréen a apparaître à la télé brésilienne en donnant une interview au programme "Fantastico" Je vous laisse admirer la venue de Psy à Paris en 2012 juste ici.

En plus de Girls' Generation et PSY, Big Bang a aussi permis à la kpop d'être plus accessible dans le monde entier avec leur première tournée mondiale. Big Bang fût le premier groupe avec une tournée mondiale qui incluait des dates aux États-Unis et en Europe. Fin 2012, Big Bang et 2NE1 furent choisi comme "Best Band Style of 2012" par MTV Style List et Jessica Jung de Girls' Generation fût dans le top 5 des "100 plus beaux visages de 2012". Les États-Unis furent enfin prêt à accueillir la kpop.


À côté de ça, et comme pour les articles précédents, j'aimerais vous parler des différents succès musicaux de l'année 2012 : On commence avec le fameux Fantastic Baby et le "Seaweed Hair (cheveux d'algues)" de G-Dragon. Attention, si vous l'écoutez, vous l'aurez dans la tête toute la journée.

Après leur succès avec Roly Poly, T-Ara sort un plus grand projet : Cry Cry en novembre 2011 suivi de Lovey Dovey en janvier 2012. Les deux MVs sont à regarder à la suite. Le premier est le plus long MV de l'histoire de la kpop, on peut y voir l'acteur Cha Seung Won. Durant 15 minutes c'est également l'un des MV ayant coûté le plus cher dans la kpop avec un budget de près d'un million d'euros.

Ces deux chansons sont juste avant le déclin de T-Ara en Corée du Sud avec leur scandale de harcèlement.

Si 2011 est l'année des T-ARA, 2012 est l'année de SISTAR. Leur chanson Alone, produite par Brave Brothers fût un vrai succès. Cette chanson a vraiment lancé la mode des sexy girlgroups, avec des danses plus féminines et plus sensuelles. Beaucoup de groupes reprendront le concept de la jupe fendue de SISTAR.

Je vous mets également Loving U, de leur album repackage de juin 2012 qui a valu le titre de "Summer Queen" aux SISTAR.

En boygroup, je vous mets ce live de BEAST vs SHINee au KMF 2012. Les deux groupes performent leur succès de l'année, respectivement "Beautiful Night" et "SHERLOCK".

SM sort aussi le première sub-unit de SNSD : Girls' Generation TTS. Composé de Taeyeon, Tiffany et Seohyun le groupe débute avec Twinkle. Un peu dans le même esprit burlesque que la chanson "Voulez-vous couchez avec moi", bande originale du film Moulin Rouge. La chanson montre les talents vocaux des membres.

Une chanson qui n'a pas vraiment été un succès mais dont je veux absolument vous parler : I don't need a man par Miss A. Bien que le groupe ait un vrai succès avec ses chansons précédentes, la réception de celle-ci fût mitigée. Les paroles : "je n'ai pas besoin d'un homme, je peux toute faire toute seule, tout acheter avec mon propre argent" allait à l'encontre de la société patriarcale coréenne de l'époque (et oui 2012, pas encore très féministe la Corée du Sud).


Face au succès des idols de la seconde génération, de plus en plus d'agence et de groupes ont été créés. À partir de 2012, plus de 30 nouveaux groupes vont être créés tous les ans et ce, jusqu'à aujourd'hui. 2012 étant riche en nouveaux groupes, je ne parlerai que de certains d'entre eux car j'ai peur que l'article soit excessivement long. Vous pourrez tout de même retrouver des chansons de pleins d'autres groupes dans notre playlist spotify comme toutes les semaines !